Je suis Yi

Je m'appelle Yi PANG, je suis née à Liuzhou, ville-préfecture de la région autonome Zhuang du Guangxi en Chine. Ma famille possédait depuis plusieurs générations une usine de fabrication de sauces. Elle était considérée comme riche par l'état... alors il a confisqué l'entreprise et en échange nous a attribué une vieille maison, toujours prête à s'écrouler... C'était assez bizarre, au premier étage, il avait une école. Et il manquait un mur au salon, quand j'étais petite, je voyais les élèves monter l'escalier...parfois ils me donnaient des bonbons ! Quand ils étaient jeune, mes parents ont subi la politique de l'envoi des jeunes citadins à la campagne. Vers l'âge de seize ans, ils ont dû interrompre leurs études et finalement ils sont resté sept ans loin de chez eux. Lorsqu'ils ont pu se marier, ils sont rentrés en ville. Ma mère a repris ses études, elle est devenu médecin. Mon père n'en a pas eu la force, il a travaillé comme ouvrier dans l'entreprise de fabrication de pièces métalliques de sa belle-famille. Il sont tous les deux à la retraite maintenant. Avec cette vie très difficile, ils ont tout misé sur moi. Le problème de l'enfant unique, c'est que tu es seule à recevoir tout cet amour, c'est beaucoup de pression. Par exemple, j'étais la plus petite de l'école. Ma mère voulait être sûre que je puisse suivre les cours, alors elle est venue en classe et a fixé un coussin sur ma chaise. J'avais honte ! Plus tard, ma mère m'a donné trois choix : soit faire des études dans le domaine de l'art, soit apprendre la pâtisserie, soit me donner une somme d'argent pour me refaire le visage et trouver un mari ( je pense que c'était une blague...).