Je suis Heloïse

Mes racines sont dans le Tarn et l’Aveyron, du Ségala plus précisément. Mes parents sont séparés, je ne les ai pas connu ensemble et du coup je n’ai jamais vécu avec les deux en même temps. Mon père est agriculteur, il élève des charolaises. Il est très attaché à son pays et à son métier. Pour lui, la qualité de son travail est essentielle, il est très investi dans ce qu’il fait. Ma mère est infirmière, elle me ressemble beaucoup, les gens disent souvent “vous vous ressemblez, on dirait des soeurs !“. Elle a passé plusieurs périodes difficiles, surtout à cause de sa santé. Quand j’étais petite, j’ai beaucoup vécu chez mes grands parents, parce que mon père et ma mère travaillaient beaucoup. C’était super-papé et super-mamette ! Du côté de mon père, j’ai grandi dans les prés, en pleine nature, avec les animaux de la ferme. Je l’ai vu, avec mes grands parents, pratiquer leur métier d’agriculteur. J’avais ma bande de copain, du même village. J’aimais bien cette vie, ce qui était difficile pour moi, c’était de faire mes sacs tout le temps. Et la dyslexie, parce que les gens ne comprenaient pas que je n’arrive pas à apprendre comme eux, que ce soit mes grands parents, certains profs et aussi certaines personnes qui me considéraient bizarrement.